TÉLÉCHARGER SOKLAK 1977

TÉLÉCHARGER SOKLAK 1977

TÉLÉCHARGER SOKLAK 1977

Parisien dans l'âme - accent et argot en gage d'authenticité -, il chronique notre époque à grand renfort de punchlines insolentes ou touchantes. Il prend ainsi un plaisir non dissimulé à rentrer dans le lard et à déverser son fiel sur les détenteurs du pouvoir état, médias, milieu de la musique Plusieurs musiciens ont participé à l'élaboration de "" et rajoutent de la musicalité aux compositions à base de samples soul funk qui forment la couleur principale du projet. Ainsi guitares, violoncelle, basses et scratchs s'accordent parfaitement avec des instrumentals de Drixxxé, Dj Neasso, Opossum et Soklak lui-même.

Nom: soklak 1977
Format:Fichier D’archive
Version:Nouvelle
Licence:Usage personnel seulement (acheter plus tard!)
Système d’exploitation: MacOS. Android. iOS. Windows XP/7/10.
Taille:41.31 Megabytes

Pour ceux qui ne connaissent pas Soklak, je pense que son flow est reconnaissable entre Diction claire et voix nasillarde, Soklak écrit très bien, des mots recherchés pour raconter une vie et dénoncer! Car la tape n'est qu'un projet gratos, fait d'ego trip, de récits de vie et de délires sur face B "Le Commando" sur une prod de Dre.

El Gato aka Soklak est issue de l'école du graff et le fait savoir sur le titre "Adrénaline", qui ayant pratiqué me semble très véridique.

Les meilleurs titres sont les deux qui referment la tape "Liberté éjectable", court mais d'une plume aiguisé qui fait la dif', ce titre est très proche de "Style libre" morceau du CD "". Puis "Attraction nocturne", qui se fait le récit d'une nuit mouvementé L'écriture du MC sur les titres tels que "Liberté éjectable" s'inscrit dans la ligné des Flynt, et autre Scred Connexion Rien que ça!

Au final, tape très courte mais de bon niveau. Qui permettra aux novices de connaître le MC et d'aller acheter d'urgence "" et aux autres d'en entendre plus de Soklak.

Même si cette tape promo n'a pas la gueule du CD. A écouter!

The collection is called Impressions and the download link is below, followed by Mayer's track by track descriptions. It was recorded live in a radio station studio somewhere during our Winter US tour.

The tapes recently surfaced, but nobody can remember exactly where we were. Dave1 of Chromeo told me the song is about a guy who falls in love with a ghost, so I wanted my version to have an eerie, ghostly feel to it.

Ceux qui ont aimé cet album ont aussi aimé...

Quincy McCrary played the creepy piano solo at the end. I was digging for records in NY with my homey DJ Kurse, and the shopkeeper played the 45 in the store.

I wanted a version that I could bump. He was born with a heart condition and passed away at the young age of