TÉLÉCHARGER SCAN ZIPANG

TÉLÉCHARGER SCAN ZIPANG

TÉLÉCHARGER SCAN ZIPANG

Dès que le beau temps revient, le Yamato, célèbre navire japonais datant de la Guerre du Pacifique est en vue. De plus, les hommes sur le pont constatent que la lune n'est plus au même quartier C'est impossible, mais le Mirai semble avoir remonté le cours du temps, juste après l'attaque de Pearl Harbor!

Nom: scan zipang
Format:Fichier D’archive
Version:Nouvelle
Licence:Libre (*Pour usage personnel)
Système d’exploitation: MacOS. Android. iOS. Windows XP/7/10.
Taille:29.16 Megabytes

Cependant ce tome nous plonge directement dans la phase finale du plan de Kusaka. On passe d'une lutte entre américains et japonais à une lutte entre Kusaka et Kadomatsu. C'est un plus un tome de transition. Le contrôle du Yamato se fait sans aucun problème et l'on voit ici une organisation très bien planifiée.

Pendant ce temps les américains mènent leur enquête sur une possible arme atomique produite chez les japonais Dans le tome 31, on en apprend un peu plus sur le personnage de Kusaka. Son traumatisme de la défaite de Midway démontre bien qu'il veut réussir au mépris de sa vie ce qu'il n'a pas fait à Midway.

Zipang : Résumés des tomes (37 à 40)

Après cela on entre dans le deuxième combat entre le David et le Goliath, entre le frêle et moderne Mirai face au titanesque et obsolète Yamato. Pour ce qui concerne la fin, je pense que le Yamato va utiliser les munitions Shanshikidon.

Dominiquel : bien que généralement je déteste la guerre et les machines compliquées comme les robots ou les bateaux, j'ai complètement accroché à cette intrigue. En effet, pas besoin d'être un expert en histoire de la guerre ou de connaître des termes techniques pour suivre ce manga très passionnant et bien écrit. Ne croyez pas pour autant que la précision des dessins est mise de côté, bien au contraire!

Si vous voulez lire une histoire dense, bien construite, si les voyages dans le temps vous passionnent, si les réflexions stratégiques vous intéressent, lisez Zipang, vous ne le regretterez pas.

De plus, cet ouvrage apporte aux petits européens que nous sommes ou aux petits Canadiens, c'est selon! Les morts et les blessures, crues et sans détour, continuent de nous plonger au coeur de l'horreur de la guerre.

Et il n'y a pas que la force et la rapidité de réaction qui compte car ici, les stratégies sont de première importance, ce qui évite le bourrinage. On attend juste de voir le Mirai entrer véritablement en action au lieu d'être un observateur.

Adobe Scan

Un excellent tome, mais on pourrait regretter un petit peu les longueurs de l'auteur qui avance vraiment à pas de souris. Résumé : Alors que la bataille bat son plein, Shimazu fait son rapport au commandant Ôno sur ses soupçons de sabotage.

C'est alors que la passerelle reçoit un appel de Kôgami qui annonce la mutinerie. Le lieutenant Nojiri enferme alors le commandement dans la passerelle et va dans la passerelle de quart pour prendre les rennes du navire.

Zipang - pack tome 32 + tome 33

Les rebelles font ensuite décoller un hydravion de reconnaissance pour répérer les troupes de débarquement alliées. A bord de l'Iowa, Kernel aperçoit cet avion, tout comme les membres du Mirai qui le détectent. Ceux-ci décident de passer à l'action en identifiant le Yamato et le Musashi.

Ils s'approchent de la zone de conflit et confirme que le navire A est bien le Yamato. Celui-ci a cessé de naviguer en zigzag et se dirige maintenant plein nord.

Avis de la redaction

Pendant ce temps, à Tokyo, Yonai rencontre Yoshimura et ils discutent de comment mettre fin au conflit. Sur sa route, le Yamato rencontre un destroyer américain à la dérive et le percute de plein fouet, ne pouvant plus manoeuvrer pour l'éviter. Le Mirai se lance à sa poursuite.

A Kwajalein, Clark reçoit une lettre du capitaine Jim Maclaury, affecté au projet Manhattan, qui lui fait part de son inquiétude sur un sujet sensible.

Au Danemark, l'assistant du professeur Krüge, Klaus, avait donné des informations à la résistance comme quoi Krüge aurait cédé de l'uranium à un asiatique pur la fabrication d'une bombe atomique.

Mais comme il n'y a aucune confirmation, Maclaury hésite à en faire part au général Groves.

Scanne n'importe quel document avec l'appareil photo de ton smartphone

Clark conseille à son ami de rapporter cette histoire. En apprenant cela, Groves ordonne à Maclaury de faire toute la lumière sur cette affaire, espérant qu'il ne s'agit là que d'une rumeur et que les Etats-Unis seront les premiers à détenir l'arme nucléaire.

Dans les Mariannes, l'hydravion japonais trouve la flotte de débarquement américaine Mon avis : Le véritable plan de Kusaka commence enfin à se mettre en marche.

C'est une bonne nouvelle car le Mirai se met lui aussi en action, même s'ils ne font que suivre le Yamato. Entretemps, nous avons tout le loisir de continuer à observer les dégâts d'une grande bataille navale.

Dans ce tome, nous avons le retour d'un élément qui avait été éclipsé durant un temps. Ici, c'est le responsable militaire du projet Manhattan qui se présente à nous.

Zipang : Résumés des tomes (29 à 32)

Même s'il ne fait pas grand chose, c'est intéressant de le voir puisque la bombe atomique est au centre de l'attention du Mirai. En espérant que cela ne soit pas sa seule apparition. Malgré le niveau qui s'améliore, le tome est loin de toute critique puisque le rythme reste assez lent et que le Mirai n'a pas encore tiré le moindre coup de canon.

Mais bon, on prend son mal en patience et l'auteur distille néanmoins habilement son suspens. Un bon volume, mais qui pourrait être encore meilleur. Volume 31 Chapitres : Sillage : Découverte des troupes de débarquement; Sillage : Vol de liaison; Sillage : Eléments indéterminés; Sillage : Réponse; Sillage : L'homme de la situation; Sillage : L'oeil de "l'intrus"; Sillage : Bataille contre le Yamato; Sillage : Ce qui ne change pas; Sillage : Le deuxième message lumineux.