TÉLÉCHARGER MANDRIVA INSTANTON

TÉLÉCHARGER MANDRIVA INSTANTON

TÉLÉCHARGER MANDRIVA INSTANTON

Je me demande si je peux pas la mettre sur le vieil ordi à mes parents qui supporte un Kubuntu Jaunty. Est ce qu'il va etre aussi adapté pour un écran 15"? Répondre , le 11 mai à pti-seb si tu en entends parler n'hesite pas a en parler ici Répondre , le 11 mai à Salut Le "Light" me fait penser qu'il y a en ce moment un type sur Ubuntu-fr qui propose des iso's fait par ses soins des differentes versoins de ubuntu en "slim remix", c'est à dire sans aucun logiciels préinstallés. L'idée me semblais bonne mais aprés test de la version 64b je ne le conseille pas Je me suis vite rendu compte que j'allais passer plus de temps à régler differents problèmes dù aux modifs que à désinstaller ce qui me gonfle dans la version officielle.

Nom: mandriva instanton
Format:Fichier D’archive
Version:Nouvelle
Licence:Libre!
Système d’exploitation: iOS. Android. Windows XP/7/10. MacOS.
Taille:32.21 Megabytes

Voir plus bas dans cette page si vous voulez davantage d'historique.

Présentation Mandriva propose plusieurs versions de sa distribution : La version One : c'est un LiveCD contenant des drivers non-libres par exemple nvidia , La version Free : c'est un DVD composé uniquement de logiciels libres, La version Powerpack : c'est la version payante, contenant les logiciels libres, les drivers non-libres, des programmes non libres et non librement re-distribuables ex : acroread et aussi les codecs fluendo, un accès à Cedega, et un ensemble de service.

Mais elle est surtout utilisée pour soutenir Mandriva, si cette distribution, et son état d'esprit, vous plaisent. Elle rencontre un vrai succès grâce au soin réalisé par sa présentation.

Mandriva utilise un système de dépôts officiels distribués par de nombreux miroirs. Les dépôts sont organisés en main - le tronc de la distribution, paquets maintenus par une personne clairement définie suivant des règles strictes de support et bugtracking contrib - les paquets contribués, souvent maintenus par une personne, avec des responsabilités moins lourdes qu'en main non-free - les paquets souvent binaires propriétaires mais re-distribuables typiquement nvidia, skype, opera, etc Chaque dépôt a des sous-répertoires release: paquets inclus au moment de la release deux fois par an backports: nouvelles versions de paquets parus après la release testing: paquets nouveaux mais encore sans test approfondi updates: paquets mis à jour pour la sécurité après la release Les dépôts sont ajoutés automatiquement lors de la première fois qu'on entre dans le gestionnaire des paquets.

Menu de navigation

Mandriva participe directement à de nombreux projets, comme PulseAudio , Kde et Gnome. StackFolder : ce plasmoïde ci permet une vue rapide des dossiers, avec support du glisser-déposer depuis Dolphin. C'est un "plasma-applet-folderview" amélioré. Dolphin : La barre de menu disparait, au profit d'un bouton donnant accès à un menu déroulant qui rassemble les diverses options.

Volunteer Registration

Le choix d'icones de fonctions est draconien et réduit aux besoins usuels. Modification du comportement lors de la création d'un lien symbolique : plus besoin de donner un nom au lien.

Enfin, le message d'informations, lors du survol par la souris sur un élément, a été revu. Comme il s'agit de Kde, toutes ces simplifications sont proposées par défaut, mais resteront maîtrisables par l'utilisateur s'il souhaite changer.

Nouveaux Services MandrivaSync : nouveau service proposé en bêta par Mandriva, lié à l'environnement ROSA, qui propose donc un service de stockage gratuit de 2 Go de données utilisateur dans le "cloud", ce stockage étant assuré "à vie" dans les serveurs de Mandriva.

Transféré par

Sphere : Nouvel outil établissant la liaison entre les utilisateurs et les développeurs, pour simplifier à la fois la remontée des bogues, des problèmes et leurs résolutions au cas par cas si besoin. L'utilisation peut être anonyme, avec un identifiant basé sur le mail, tel que bugzilla le proposait. Ou par ouverture de ticket dédié. Supposition : ce qui laissera certainement la porte ouverte à du service pour les comptes professionnels.

Unix, Linux, etc - Site de Téléchargement Gratuit - Telecharger films

Critiques, pour et contre Les choix radicaux de simplification de la totalité de la distribution, depuis les process d'interaction jusqu'au thème graphique en passant par le contenu des iso, sont également les reflets de choix clairs, mais ayant des effets secondaires : Une sortie majeure tous les ans, et régulièrement des versions.

La version L'effet nouveauté sera donc un peu moins facile à entretenir Mandriva était revenu à un cycle de sorties de six mois après avoir constaté, en , la difficulté à entretenir l'intérêt autour d'une distribution annuelle Intégration tardive des nouveautés dans la version officiellement supportée, en ajoutant des versions plus récentes en dépôt testing, mais en laissant le soin à la communauté de proposer les versions les plus expérimentales KDE, Kernel… avant qu'elles ne soient officiellement validées.

Les amateurs de distribution très à jour risquent d'être un peu déçus.

Fini les tentatives de support de l'architecture Loongson Des ordinateurs, des vrais : L'installation sur un vieux netbook se révelera douloureuse, sur un écran de 9 pouces de nombreuses applications et boites déborderont de l'écran. C'est une perte claire du travail effectué auparavant.

Un écran disposant au minimum de pixels sur sa hauteur est donc nécessaire.

À noter que ce n'est vrai que pour la version supportée par l'entreprise, les versions communautaires pourront modifier leur environnement à leur convenance Une seule distribution officielle : Exit aussi les "Mandriva PowerPacks" "Mandriva One" et "machin truc", donc.

L'avenir de Mandriva Flash est incertain bien qu'Arnaud Laprévote ait laissé quelques indices et de "Mandriva InstantOn" la distribution ultra-légère vendue.

Encore une fois, le choix unique de se concentrer sur un seul domaine a des effets secondaires. À noter que la version PowerPack est actuellement encore en vente, ce qui a amené quelques mécontentements.

Drakconf : La refonte de drakconf n'étant pas terminée, même pour les principales parties, c'est donc le même Centre de Contrôle depuis une dizaine d'années que nous retrouvons ici. En dernière version, avec ses dernières améliorations.

Michtoblog

Cela tranche nettement sur le bureau dont l'intégration est soignée. On retrouvera également les bugs habituels de Drakconf.

Mais on conservera ses indéniables avantages : être un centre de configurations, graphique, le plus simple et le plus complet, pour le moment.

KMS : Le choix a été conservé pour le moment d'avoir un boot identique pour toutes les machines.

Mandriva Linux

Bref, à ce niveau là, les utilisateurs de matériels disposant de drivers libres seront pénalisés, et obligés de suivre ceux utilisant des cartes graphiques Nvidia avec le pilote propriétaire. Dans cette version, nous aurons donc toujours les très moches lignes de chargement du noyau et de l'initrd, et un passage graphique cassé sur plymouth puis sur X.

Dépôts : À noter que les dépôts PLF semblent avoir quelques incompatibilités dangereuses avec Mandriva Desktop , en particulier à cause de rpm5 les paquets seraient encore en rpm4 Volonté de s'appuyer sur la communauté par exemple MIB pour tous les projets non officiellement supportés Autres environnements de bureaux et gestionnaires de fenêtres, architectures tierces, kernels récents mais sans communication encore officielle autour de cette organisation, il est difficile de s'y retrouver Mandriva persiste et signe sur Nepomuk, c'est évidemment un choix louable, mais avec de nombreux problèmes de lourdeur remontés par les utilisateurs.