TÉLÉCHARGER LES VESTIGES DU JOUR VOSTFR GRATUITEMENT

TÉLÉCHARGER LES VESTIGES DU JOUR VOSTFR GRATUITEMENT

TÉLÉCHARGER LES VESTIGES DU JOUR VOSTFR GRATUITEMENT

The Remains of the Day James Ivory min. Il y avait, dans le sublime roman de Kazuo Ishiguro, de quoi plaire à cet amoureux de littérature en général et de Edward Morgan Forster et Henry James en particulier. Comme Forster, comme James, Ishiguro est un homme à cheval sur deux cultures : né au Japon, il vit en Angleterre depuis l'âge de 6 ans.

Nom: les vestiges du jour vostfr gratuitement
Format:Fichier D’archive
Version:Nouvelle
Licence:Libre!
Système d’exploitation: MacOS. Android. iOS. Windows XP/7/10.
Taille:48.21 Megabytes

Entre les deux, la caméra d'Ivory est à la fois fluide et discrète.

À l'image du majordome, elle se déplace rapidement, sans s'attarder sur les détails du décor, pourtant somptueux. L'adaptation de Ruth Prawer Jhabvala, scénariste de James Ivory depuis Shakespeare Wallah, ressemble à la mise en scène : scrupuleuse et inventive.

La plus belle scène du film voit Miss Kenton houspiller Stevens et le pousser dans ses retranchements, jusqu'à ce qu'il accepte de montrer la couverture du livre qu'il est en train de lire.

Autres bases documentaires

Dans le roman, c'est une scène magnifique et émouvante ; chez Ivory, elle devient, en plus, charnelle et érotique : comme si le seul moyen que ces deux-là avaient trouvé pour se rapprocher était de se heurter sans cesse.

Pour passer de sentiments littéraires à des êtres de chair, il fallait aussi des comédiens de génie. Celui-ci — quadragénaire consciencieux, réservé, témoignant d'une autorité naturelle — a totalement intériorisé les devoirs de sa charge sur laquelle il centre son existence.

Appréciant réellement la personnalité et la compagnie de Miss Kenton, il se refuse d'y voir une autre raison que professionnelle. Ses invités et lui désirent la soutenir politiquement.

Seul un membre du Congrès américain , le sénateur Lewis, se manifeste fermement contre la menace nazie. Stevens gère la logistique de cette manifestation avec une telle implication que le décès de son père, survenant au même moment, passe au second plan, à la grande admiration du père pour son fils, et avec l'aide discrète et dévouée de Miss Kenton. Bouleversé par la décision de son maître, il ne laisse cependant rien paraître de son sentiment, qu'il ne se sent pas qualifié pour exprimer.

Miss Kenton, ne se sentant pas soutenue, menace de démissionner, sans toutefois passer à l'acte. Plus tard, Lord Darlington, pris de remords Ce que nous avons fait est mal , cherche à faire retrouver les jeunes filles pour leur rendre leur emploi, en vain.

Le médecin du village n'est pas dupe et, lorsque tous deux se retrouvent seuls, pose une question concernant le traître Darlington. À l'image du majordome, elle se déplace rapidement, sans s'attarder sur les détails du décor, pourtant somptueux.

Venez au festival

L'adaptation de Ruth Prawer Jhabvala, scénariste de James Ivory depuis Shakespeare Wallah, ressemble à la mise en scène : scrupuleuse et inventive. La plus belle scène du film voit Miss Kenton houspiller Stevens et le pousser dans ses retranchements, jusqu'à ce qu'il accepte de montrer la couverture du livre qu'il est en train de lire. Dans le roman, c'est une scène magnifique et émouvante ; chez Ivory, elle devient, en plus, charnelle et érotique : comme si le seul moyen que ces deux-là avaient trouvé pour se rapprocher était de se heurter sans cesse.

Pour passer de sentiments littéraires à des êtres de chair, il fallait aussi des comédiens de génie. James Fox, trente ans après The Servant, retrouve le rôle de lord qui lui va si bien, sans subir cette fois l'ascendant de son valet, qui lui restera dévoué jusque après sa mort.