TÉLÉCHARGER GNOME 3.4

TÉLÉCHARGER GNOME 3.4

TÉLÉCHARGER GNOME 3.4

Elle est construite de par le monde par une communauté de passionnés : le Projet Fedora. Le projet Fedora est le nom de la communauté mondiale qui utilise et développe les logiciels libres de cette distribution, participant ainsi au développement et à la diffusion de code libre. Fedora est sponsorisé par Red Hat, le plus grand fournisseur au monde de technologies Open Source.

Nom: gnome 3.4
Format:Fichier D’archive
Version:Dernière
Licence:Usage Personnel Seulement
Système d’exploitation: iOS. Windows XP/7/10. MacOS. Android.
Taille:34.60 MB

Le site extensions.

Modifier Ces extensions sont disponibles depuis les dépôts d'Ubuntu. Supportées par Ubuntu L'extension "Ubuntu Dock" qui transforme le dash en un dock paramétrable depuis les paramètres système et l'extension "Ubuntu Appindicator" qui fait apparaître les "indicateurs" d'Unity dans le panneau supérieur sont développées et distribuées sous le contrôle des développeurs de Canonical, et sont disponibles uniquement depuis les dépôts officiels d'Ubuntu, à partir de la version Ces extensions sont installées ET activées, par défaut, depuis Ubuntu Elles s'installent avec les paquets gnome-shell-extension-ubuntu-dock et gnome-shell-extension-appindicator.

Si elles ne sont pas présentes par défaut, on peut installer ces extensions officielles en installant le paquet gnome-shell-extensions.

Ensuite, on place un lanceur sur le tableau de bord. Comme on ne risque plus de déplacer les lanceurs par inadvertance, la commande de verrouillage de leur emplacement a disparu du menu contextuel.

A l'usage, c'est "un coup à prendre" mais c'est une bonne idée. Nautilus-open-terminal Il est bien commode de pouvoir ouvrir un terminal dans un dossier de nautilus avec un simple clic droit suivi d'un choix dans le menu contextuel.

Pour cela, il faut installer avec synaptic le plug-in de Nautilus nautilus-open-terminal. Lecture des dvd Pour lire les DVD, les indications nécessaires sont données par l'aide en ligne d'Ubuntu. Pour ceux qui souhaitent et peuvent l'utiliser, le script cité dans cette page, à lancer après avoir installé les paquets désignés et fermé Synaptic, fait tout ce qu'il faut.

L'installation des paquets gnome-themes Il semble par ailleurs que les thèmes Ambiance et Radiance soient affectés par une légère erreur de coloration lorsqu'ils sont utilisés sous Gnome classique. Les utilisateurs voulant affiner les couleurs de leur interface et quelques autres caractéristiques de présentation, comme la compacité des fenêtres [tester le profil compact dans la boîte de dialogue inférieure] pourront trouver intéressant d'essayer l'utilitaire gnome-color-chooser à installer avec Synaptic, par exemple.

Selon les choix d'options et d'éléments graphiques faits par les concepteurs des applications, les paramétrages effectués au moyen de cet utilitaire ne sont pas tous opérants mais il est étend quand même les possibilités de personnalisation.

La capture d'écran suivante le montre en pleine action. Il est désormais temps de choisir son environnement de bureau. Cette dernière est plus ou moins longue, selon la vitesse de votre connexion Internet.

Ça y est. Ce fut long et laborieux, et on est bien loin des deux ou trois questions posées par Ubuntu ou Manjaro, qui ont chacune leur propre installeur.

Maintenant, je ne dis pas que celui de Debian est à jeter. Juste que toute cette procédure aurait dû correspondre à un mode expert, et que nous aurions du avoir, nous aussi, seulement deux ou trois questions, dans un mode graphique par défaut.

Commentaires récents

Système La distribution est livrée avec le noyau Linux 3. Je vous invite donc à consulter le wiki francophone de Debian pour connaître la marche à suivre. Synaptic 0.