TÉLÉCHARGER CHAKA ZOULOU

TÉLÉCHARGER CHAKA ZOULOU

TÉLÉCHARGER CHAKA ZOULOU

D'après la légende, il aurait été considéré comme un bâtard, rejeté et humilié par son père, régulièrement maltraité par ses camarades [1]. Ces expériences l'endurciront et marqueront sa personnalité d'une soif de vengeance. Mazisi Kunene , qui, lui, s'est inspiré des traditions zouloues, explique que la mère de Chaka, Nandi, était une princesse autoritaire. Elle s'est fâchée avec son mari et avec ses coépouses, ce pourquoi elle a été répudiée. Cause de guerre entre les Abasema Langeni, son peuple, et la tribu zouloue, elle a dû fuir chez les Qwabe, dont elle aurait épousé l'un des princes.

Nom: chaka zoulou
Format:Fichier D’archive
Version:Nouvelle
Licence:Libre!
Système d’exploitation: MacOS. iOS. Windows XP/7/10. Android.
Taille:66.29 MB

Il devient rapidement le guerrier le plus remarquable de l'armée de Dingiswayo.

Shaka Zulu : The Citadel - Film Complet VF En Ligne HD 720p

Doué d'une force physique et d'une endurance prodigieuses, il excelle au combat. Il est charismatique et se révèle être un fin stratège.

Sa réputation s'étend. Il devient bientôt le porte-parole et le bras droit de Dingiswayo. Ascension[ modifier modifier le code ] À la mort de son père, Sigujana, l'un des demi-frères de Chaka, assure la succession conformément à la volonté de leur père, et devient le chef du clan zoulou.

Dingiswayo appuie Chaka pour qu'il prenne le pouvoir. Dans la bataille, Sigujana trouve la mort.

Menu de navigation

Chaka règne sur son peuple et commence à lui appliquer ses idées révolutionnaires pour créer une puissante armée. Il continue à combattre pour Dingiswayo, qui a quelques démêlés avec un puissant voisin aux visées impérialistes, Zwide, chef de la tribu des Ngwane.

À la suite de cet événement, les régiments bathwetwas élisent Chaka au titre de chef souverain. Royaume zoulou[ modifier modifier le code ] Après la mort de Dingiswayo, Chaka défait Zwide lors de deux batailles difficiles Gqokli Hill en et la rivière Mhlatuze en [2] où il utilise son sens aigu de la stratégie.

Ensuite, s'ouvre le temps des conquêtes. Il devient le chef d'une grande partie des tribus nguni du Natal.

Chaka (roi zoulou, 1787-1828)

Il les assimile à sa tribu, et leur fait porter son nom, celui de Zoulou. Pour ce faire, il remodèle son peuple en une armée de métier constituant le pivot de la société, ce qui en bouleverse les structures traditionnelles.

Il astreint au service militaire tous ses sujets, crée un corps féminin, impose la langue zoulou à ses voisins. Il réorganise l'armée zouloue, qui devient permanente.

Il supprime l'initiation des jeunes hommes mais conserve la division en classe d'âges pour former des régiments. Il multiplie les exercices physiques et accroît la part de nourriture carnée de ses troupes. Opérant en mouvement tournant, l'une des ailes attaque, tandis que l'autre se cache et n'intervient que lorsque le combat est engagé.

Il mène une guerre totale et utilise la tactique de la terre brûlée grâce à des régiments spéciaux, les impi ebumbu régiments rouges. Ils sèment la terreur chez les Nguni , les Swazi , les Sothos et les Xhosa. En dix ans, Chaka se taille un empire dans le Natal.

Les vieillards des peuples vaincus sont supprimés, les femmes et les jeunes incorporés. Les jeunes ont la vie sauve à condition de s'enrôler dans les impi, d'abandonner leur nom et leur langue, et de devenir de véritables Zoulous.

L'EMPIRE DE CHAKA ZOULOU

En , quatre ans après le début de sa première campagne, Chaka avait conquis un territoire plus vaste que la France. À partir de , Chaka déploie ses armées à l'est du Drakensberg. Face à lui, de nombreuses collectivités choisissent de fuir, attaquant au passage leurs voisins, ce qui ajoute à la confusion.

La carte ethnique de la région est bouleversée ce processus est nommé Mfecane , mouvement tumultueux de populations.

Dans la même série

Plus tard, probablement au moment de la Grande Famine, connue sous le nom de Madlantule c. Quand un chef est mort, l'héritier de la Grande Maison pourrait être très jeune, même mineur.

Je ne m'attendais même pas à ce que la nudité vole, mais c'était le cas. Une bataille intertribale à cette époque consistait normalement en deux corps armés de guerriers se faisant face à 40 et 50 mètres, chaque côté jetant leurs lances légères à l'autre et renvoyant ceux déjà lancés, jusqu'à ce qu'un camp en ait assez et s'enfuie. De plus, les modèles optimisent les opérations. C'est Shaka qui a modernisé et militarisé la société et lui a permis de dominer les autres tribus africaines locales.

Chaka envoya secrètement deux régiments - l'un en aval et l'autre en amont - pour se faufiler à l'insu de l'autre côté de la rivière et frapper l'arrière de l'ennemi.