TÉLÉCHARGER BRUITAGES APPLAUDISSEMENTS

TÉLÉCHARGER BRUITAGES APPLAUDISSEMENTS

TÉLÉCHARGER BRUITAGES APPLAUDISSEMENTS

Votre navigateur ne supporte pas l'élément audio permettant l'écoute de ce fichier Gratuit et Libre de Droit!? Il est généralement enregistré par un seul microphone. Dans de rares cas, plusieurs microphones sont utilisés et mélangés pour ne donner qu'un seul canal. Le mono est, par exemple, encore utilisé pour les communications téléphoniques.

Nom: bruitages applaudissements
Format:Fichier D’archive
Version:Dernière
Licence:Usage Personnel Seulement
Système d’exploitation: MacOS. iOS. Windows XP/7/10. Android.
Taille:31.44 Megabytes

Pierrette, tu as ton cahier? Je te revois le 22 mai, quand ils ont annoncé le dépôt de bilan.

Bruitage FX

Pierrette : Oui. Les mains se sont levées tout de suite!

Marie-Claude : salariés sur le carreau, alors que les carnets de commandes sont pleins! Ils nous jettent comme des kleenex On est fichues! Les patrons avaient déménagé les machines dans la nuit Une ambiance de camaraderie formidable!

Il y avait des camarades paniquées Marie-Thérèse : Faut les comprendre. Les patrons comptent là-dessus!

Marie-Claude : Mais là, ils ont fait fausse route. Sylvie : Le syndicat et la fédé, nous soutiennent bien! Depuis le premier soir, ils montent la garde devant la grille.

Alain : Et à la préfecture? Mais aussi à tous les spécialistes du manche. Alors faites-vous plaisir et allez découvrir ce talentueux guitariste. Tout à l'air si facile, si simple de jouer de la guitare de cette manière!

Pierrette: Alain! Tu tiens vraiment à cette chanson!

Ajouter des effets sonores à une animation ou un lien hypertexte

Alain : Elle est super cette chanson Mais bon Il coupe son transistor. Mais, il faut comprendre Tout le monde est un peu fatigué Sylvie : Elle est belle cette chanson Pierrette, tu as ton cahier?

Je te revois le 22 mai, quand ils ont annoncé le dépôt de bilan. Pierrette : Oui. Les mains se sont levées tout de suite!

Le 22 mai 1980 l’Usine, ferme officiellement.

Marie-Claude : salariés sur le carreau, alors que les carnets de commandes sont pleins! Ils nous jettent comme des kleenex On est fichues!

Les patrons avaient déménagé les machines dans la nuit