TÉLÉCHARGER ALBUM KENY ARKANA ENTRE CIMENT ET BELLE ETOILE

TÉLÉCHARGER ALBUM KENY ARKANA ENTRE CIMENT ET BELLE ETOILE

TÉLÉCHARGER ALBUM KENY ARKANA ENTRE CIMENT ET BELLE ETOILE

Répondre Signaler un abus Lien permanent kikya94 Répondre Signaler un abus Lien permanent thomas Foutre le feu tout cramé la rage, ca vend bien comme message. Aimez les autres et son prochain, ca ca ne marcherait jamais.

Nom: album keny arkana entre ciment et belle etoile
Format:Fichier D’archive
Version:Nouvelle
Licence:Usage Personnel Seulement
Système d’exploitation: MacOS. Android. iOS. Windows XP/7/10.
Taille:45.69 MB

Mine de rien Dans le même temps, cela n'a pas empêché Skyrock de passer tes sons Mais ça, c'est quand même un peu bizarre. J'ai refusé leur " Planète rap ", sans oublier cette histoire de " Nocturne " à Marseille. Là, je n'ai pas été très correcte. En décembre de l'année dernière, ils sont descendus ici pour une spéciale " Keny Arkana ". Trois heures de libre antenne, sans pub, c'était prévu comme ça. Bon, même si j'ai beaucoup de respect pour Fred, je n'avais pas vraiment envie de le faire. Ils m'ont eue à l'affectif : "On vient à Marseille, c'est rare, tu vas pouvoir en faire profiter tous tes potes, etc.

Sauf que le jour J, je suis partie sur un coup de tête à Rome. Alors après tout ça, je ne vois trop l'intérêt qu'ils ont à me passer. Enfin si on peut parler d'intérêt Que retires-tu des discussions avec le public? Certains m'ont avoué que le disque, et surtout le documentaire présent sur le DVD Un Autre Monde est Possible , leur avaient permis de mieux comprendre ce qui se joue actuellement. Et ça, donner matière à cogiter, cela me fait plaisir, même si je ne suis pas là pour mettre des disquettes dans la tête des gens.

Si tu considères ta musique comme un outil de lutte, l'important n'est-il pas qu'elle soit écoutée par le plus grand nombre? Il se banalise, d'autant plus si tu fais le tour des plateaux télé.

Tu deviens un alibi démocratique, tu donnes l'illusion que malgré tes critiques, le système t'accepte et te laisse une place. Diffuser un message est important, mais tout dépend du haut-parleur. Selon moi, construire autre chose, c'est aussi construire autrement. Tu ne peux pas utiliser tous les tuyaux à ta disposition.

Les choses ne se font qu'au fur et à mesure, il faut savoir prendre le temps qu'il faut. Je me dis que malgré l'ambiance strass et paillettes des Victoires, le jury a été touché par le disque. Au vue de ma musique, c'est un peu contradictoire, non? Je ne sais pas Mais, cela ne me laisse pas insensible. Cela me paraît plus qualitatif, moins showbiz. Les artistes sélectionnés sont moins médiatisés, les instigateurs sont de gauche, ont des convictions politiques.

Je crois même que le Constantin en question avait un label qui s'appelait " Thomas Sankara ". Bref, il y a quelque chose derrière Je me fais peut-être des illusions sur eux, je ne connais ce prix que depuis l'année dernière avec la victoire d'Abd Al Malik. Nous sommes assez peu dans le monde du hip-hop à nous retrouver dans ce type de manifestations.

Alors si des gars d'une autre génération, à la culture musicale différente, apprécient mon album, je ne vais pas m'en plaindre. Un peu cet été aussi Ce contexte a-t-il influencé le disque? Comme nous avons tout enregistré, certains propos entendus dans les forums, ceux qui m'ont particulièrement plu, ont été montés. On peut les entendre dans le disque.

Tous ces débats ont aussi alimenté ma réflexion sur de nombreux sujets : l'aspect anti-institutionnel, la volonté de ne pas se faire récupérer, l'horizontalité, etc. Autant de concepts qui ne se retrouvent pas forcément dans "Désobéissance".

D'ailleurs, ce disque n'est pas que politique, il est aussi spirituel. Et ça, il y a beaucoup de militants qui s'en foutent! Cela reste ma vision personnelle. C'est quelque chose d'assez simple, cela n'a rien d'élitiste.

Dans le cas contraire, prise dans un projet beaucoup plus poussé, je me serais sûrement davantage servie de tout ce que l'on a engrangé au cours de ces rencontres. Dans "Désobéissance", il n'y a pas de grandes théories. C'est accessible, humain Autrement dit? Quelque chose que même mon frère qui n'est pas allé à l'école longtemps - ce qui est mon cas aussi - peut comprendre.

Cela reste de la musique, cela passe par l'émotion. Et pour ça, pas besoin de grands mots.

Sinon mieux vaut écrire un bouquin. Le but est, dès lors, de stopper ce que tu nommes la "spirale de l'inertie" Nous faisons tous partie de la solution. Je n'ai pas la science infuse.

Hip-Hop. Keny Arkana. La rage au ventre

Regarde les forums, ce principe d'assemblée populaire où chacun prend part à la discussion et se responsabilise. Dynamisons ça!

Il ne faut pas attendre que quelqu'un dise ce que l'on doit faire. Et bien, ma musique, c'est aussi ça. Il est là ton combat Si tu prends son étymologie, cela signifie rotation. C'est donc le mouvement qui combat l'inertie. Notre premier ennemi est l'immobilisme, il faut avancer. L'antithèse de la vie n'est pas la mort, mais l'inertie. Et aujourd'hui, nous vivons tous dedans, tels des morts-vivants. La vie est mouvement, la révolution aussi.

Album «Entre Ciment Et Belle étoile», par Keny Arkana

Elle nous conduit sans cesse à nous remettre en question, à tendre vers plus de justesse, d'équilibre et d'harmonie C'est une recherche constante. Dans quelle mesure sommes-nous des morts-vivants aujourd'hui?

Nous subissons quelque chose que nous n'avons pas choisi, dans un environnement où nous ne nous épanouissons pas. Nous sommes tous malades, tous névrosés et l'on meurt de l'intérieur. On se replie sur nous-mêmes, nous n'apprécions plus les choses simples, on déteste nos prochains Enfin, tu vois, tout ça est lié.

On est tous enfermés dans nos existences de merde.

Regarde aussi dans quel état est la Terre mère, c'est assez révélateur, non? Tant que nous serons à l'image du système, tant que l'on ne se sera pas déformâtes, nous ne pourrons rien créer de nouveau. Le travail sur soi est aussi important que le combat en lui-même. Dans le passé, ce qui a bousillé les luttes, ce sont les divisions internes. Alors, tant que l'on ne sera pas un, que le bonheur de notre prochain ne sera pas aussi important que le nôtre, nous reproduirons les mêmes erreurs.

Le système est tellement fort qu'il est incrusté dans notre esprit.

Moi, j'ai une vision très sud-américaine de la situation, ce qu'ils appellent la révolution totale. D'abord l'humain! Tout ce qui est social et politique en découlera.

Infos Pratiques

Ce que tu exprimais déjà dans des morceaux comme "Cueille ta vie" ou "Ils ont peur de la liberté" N'est-ce pas difficile de rendre lisible cette notion de révolution intérieure en chanson? C'est plus difficile de la faire admettre par les militants, qui ont parfois un ego un peu surdimensionné.

L'individualisme est le reflet du système. Le combattre est déjà un acte politique. Pourquoi n'es-tu pas passée par le biais de la narration dans ce nouveau projet? Je ne suis pas scolaire, c'est le moins que l'on puisse dire.

Et dès qu'il faut construire sur le long terme, que cela devient trop cérébral, je suis bloquée rires! Organiser ma pensée, faire un plan, cherche pas, j'sais pas faire!

Keny Arkana Entre Ciment et Belle étoile

Mais avec "Désobéissance", la thématique est bel et bien unique Ce n'est qu'une fois que j'ai de la matière que j'essaye de construire un truc. J'en profite aussi pour faire le tri, histoire de ne pas me répéter N'est-ce pas l'écueil principal pour ce genre de disque?

Mais vu comme ça, je me répète alors depuis "L'Esquisse" son premier street-album, Ndr. Un peu comme tous les artistes en fait. On est ce qu'on est.

Tous les produits

Il y a toujours une forme de redite. À moi de trouver d'autres formes, différents angles J'ai quand même une logique d'ensemble. Ses textes sont revendicateurs mais jamais pessimistes. Certains pansent leurs plaies, Keny Arkana, depuis plus de dix ans, les raconte et les rappe. Bien plus proche de Manu Chao, avec lequel elle a souvent joué, que de Diam's, Keny parcourt le monde depuis qu'elle a quitté l'école à l'âge de douze ans. Inlassablement, elle a rencontré celles et ceux qui partagent la même soif de liberté, le même refus viscéral de voir l'économie prendre le pas sur les valeurs humaines.

Qu'il s'agisse du monde ou de sa propre vie, elle ne cesse de crier, la rage au ventre et au bout du stylo, son enfance trouble, ses dérives, ses utopies, ses convictions, sa colère et ses doutes.